On cherche des producteurs de soja

(18.02.2010) 

En 2010, une surface de 35 à 40 hectares de soja pourra être produite. Or jusqu’à aujourd’hui, seuls 16 hectares sont annoncés. On recherche donc des agriculteurs intéressés à produire les 20 à 25 hectares manquants. Ces agriculteurs concluent un contrat de production avec l’organisation Progana. Le prix à la production s’élève à 200 francs par décitonne pour 2010.
En 2009, environ 35 hectares de soja ont été récoltés au Nord des Alpes, dont 28 hectares ont été pris en charge par le Moulin Rytz et 7 hectares de soja semence par le syndicat des sélectionneurs de Guin. Le Moulin Rytz a en outre réceptionné 12 tonnes de soja bio produit au Tessin. Le soja stocké par le Moulin Rytz est transformé en tofu par plusieurs entreprises.

Quelques informations sur la technique de production
La culture du soja est exigeante ; elle a lieu uniquement sur les meilleures terres et à une altitude inférieure à 500 m. Pour la fabrication de tofu, il faut utiliser des variétés avec une teneur élevée en protéines et avec une couleur de peau très claire. Les variétés Proteix et Aveline répondent à ces exigences. A l’heure actuelle, il y a assez de semences bio de ces variétés. Proteix est légèrement plus tardive que Aveline, mais sa teneur en protéines est légèrement plus élevée et son rendement est meilleur.

Le recours à une technique culturale adaptée permet d’obtenir un rendement d’au moins 22 décitonnes par hectare. Des rendements de plus de 30 décitonnes par hectare sont également possibles si les adventices sont soigneusement combattues non seulement dans l’entreligne, mais aussi sur la ligne. Pour ce faire, il y a différentes possibilités qui peuvent être combinées : le recours à la herse-étrille (à certaines conditions), le désherbage thermique, l’utilisation d’une herse à doigts, et le sarclage manuel. On trouve des herses à doigt sur un certain nombre d’entreprises maraîchères.

Il est déconseillé de conduire une culture de soja de manière trop extensive, en particulier en renonçant complètement au désherbage manuel sur la ligne. En effet, une telle manière de faire entraînera des rendements faibles (15 décitonnes par hectare ou moins), et une présence excessive d’adventices, par exemple de chénopodes ou d’amaranthes. Lors de la récolte d’une telle culture, une masse importante de feuilles et de graines d’adventices se retrouvera dans la trémie de la batteuse ; en conséquence, les frais de triage seront élevés. L’autre effet négatif est l’enrichissement du stock en semences d’adventices de la parcelle. Dans tous les cas, il faut éviter qu’il y ait de la morelle noire dans la culture, car les baies de cette adventice colorent les graines de soja et les rendent inaptes à la transformation en tofu.

Renseignements
Inscription, fourniture de semences, prise en charge de la récolte de soja pour toute la Suisse:
Moulin Rytz AG
3206 Biberen
Tél. 031 754 50 00
Fax 031 754 50 01
Courriel
Personne de contact: Peter Rytz, Directeur

Inscription, contrats de production avec Progana:
André Horisberger
Ferme David
1148 Chavannes-Le-Veyron
Tél 021 861 43 09 ou 079 232 62 54<
Courriel

Technique culturale :
Maurice Clerc (FiBL)
Voir adresse à droite de cette page

Fiche technique soja (82.5 KB) (AGRIDEA Lausanne)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité