Nettoyer les machines d’autrui avant de les utiliser!

(04.06.2014) 

Cela concerne en particulier les semoirs. Si le semoir n’est pas nettoyé, il restera des graines conventionnelles (parfois traitées chimiquement), qui risquent de se retrouver dans les soldes de semences bio au moment où le semis de la parcelle bio sera terminée et que le semoir sera vidé. Si le semis est effectué avec le semoir d’un entrepreneur de travaux pour tiers ou d’un agriculteur non bio, il peut arriver que l’agriculteur bio n’ait pas envie de faire perdre du temps au semeur en nettoyant le semoir en sa présence. Malgré cela, le nettoyage de ce semoir est indispensable car il n’est pas possible pour un agriculteur bio de stocker à la ferme des semences non conformes au bio. Il peut aussi y avoir des restes de granulés d’antilimaces non conformes au bio dans le microgranulateur, qu’il faut absolument éliminer.

Le problème peut être résolu en informant préalablement le semeur que le semoir doit être bien nettoyé.  Et l’agriculteur bio devrait être présent lors du remplissage du semoir avec de la semence bio pour s’assurer que cela a bien été fait.

Cela vous semble trop compliqué ou inutile ? Avez-vous des solutions originales à proposer ? Vous pouvez vous adresser à Nathalie Stampfli (voir l’encadré à droite).

Maurice Clerc

Pour en savoir davantage

Précautions d’usage lors de l’utilisation des machines d’autrui (sur ce site internet)

Fiche technique «Les risques de l'utilisation des machines d’autrui» (Boutique du FiBL)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité