L'UE a de nouvelles directives pour la vinification bio

(19.03.2012) 

Voilà des années que les vignerons Bourgeon respectent pour leurs vins labellisés Bourgeon par Bio Suisse des directives plus sévères que celles du nouveau règlement promulgué dernièrement par l'UE. Les vignerons Bourgeon suivent en effet pour les additifs et les auxiliaires technologiques le principe "le moins possible et autant que nécessaire". Il n'y a que pour le vin rouge qu'une petite adaptation est nécessaire.

La directive de l'UE pour le vin bio élaborée par la Commission permanente de l'agriculture biologique (SCOF) doit être publiée ces prochaines semaines dans le bulletin officiel de l'UE. Les nouvelles dispositions, qui entreront en vigueur à partir de la vendange 2012, permettront aux vignerons bio d'utiliser la mention "vin biologique".Ces dispositions précisent entre autres la quantité maximale de sulfites (100 mg/l pour les vins rouges et 150 mg/l pour les vins blancs). Les directives du Bourgeon devront donc diminuer la quantité maximale de soufre de 120 à 100 mg/l pour les vins rouges. Les vins Bourgeon contiennent cependant déjà beaucoup moins d'additifs que ce qui reste permis pour les vins bio de l'UE: Le Bourgeon interdit par exemple d'ajouter des tannins (sauf s'ils proviennent de sa propre entreprise) et d'utiliser de l'acide citrique, de l'acide métatartrique, de l'acide ascorbique, de l'acide lactique et des copeaux de chêne. Et de recourir à la nano- et à l'ultrafiltration. Et le phosphate d'ammonium ne peut être utilisé que s'il est réellement nécessaire (si l'indice de formol est supérieur à 14). Toutes les directives pour la viti-viniculture biologique Bourgeon se trouvent dans…

La réglementation bio

Source: Info Nouvelles de Bio Suisse, mars 2012

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité