Ce site web ne supporte plus Internet Explorer 11. Veuillez utiliser un navigateur plus récent tel que Firefox, Chrome pour un meilleur affichage et une meilleure utilisation.
FiBL
Bio Suisse
Logo
La plate-forme des agriculteurs bio

Les surfaces de légumes de garde ont de nouveau augmenté en 2009

(08.01.2010) 

Les bonnes conditions météorologiques qui ont caractérisé 2009 ont permis de réaliser de bons – voir même très bons – rendements dans les cultures de légumes de garde. Leur aptitude à la conservation n’est cependant pas toujours à la hauteur des attentes. Les oignons, par exemple, ont été récoltés en quantités suffisantes, mais des problèmes de qualité ont provoqué des pertes. Les carottes et les choux ont atteint des rendements moyens, mais l’ouest de la Suisse s’en est mieux sorti que le reste. La bonne récolte de céleri pomme est aussi sujette à des problèmes de pourriture qui sont probablement dus à une carence en bore pendant la période de végétation.

L’évolution des surfaces et des quantités de légumes de garde biologiques suisses reste positive. La surface cultivée a augmenté de 18 hectares et la quantité récoltée de 416 tonnes (t) : en 2009, au total 8'738 t de légumes de garde biologiques ont été récoltées sur 230 ha. Les légumes bio représentent maintenant 11 % de la production maraîchère suisse. On peut donc dire que, en 2009, des quantités supérieures ont été produites sur plus de surface. La surface cultivée était supérieure de 22 % et la quantité récoltée supérieure de 17 % à la moyenne des cinq dernières années, donc le rendement à la surface a été inférieur de 5 % à la moyenne quinquennale.

Si on considère les différentes cultures, on peut constater les différences suivantes : le légume qui atteint les plus forts taux de croissance est la carotte. La proportion de bio atteint ici déjà 14 %, ayant augmenté de 10 % par rapport à l’année précédente et de 22 pour-cent par rapport à la moyenne quinquennale. Après avoir diminué en 2008, la surface de céleri pomme a de nouveau augmenté en 2009 pour presque rejoindre la moyenne quinquennale de 23 ha. Le chou rouge et le chou blanc ont légèrement progressé pour atteindre 330 t sur 9 ha. La surface des cultures d’oignons est restée la même, 421 ha, mais on y a récolté 173 t de plus. Les taux de croissance des oignons sont comparables à ceux des carottes.

Le marché des légumes (rubrique sur ce site internet)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité