Le marché des légumes bio envoie des signaux positifs

(08.05.2008) 

L’offre de légumes d’automne et d’hiver bio a été fortement influencée par les dégâts dus au mauvais temps subis en Suisse occidentale (à partir de la région de Bienne, de Lyss et du Seeland). L’offre est restée constamment peu abondante et les prix élevés parce que certaines régions n’avaient rien récolté du tout. Conséquence: certains producteurs affichent des résultats annuels magnifiques tandis que d’autres ont eu toutes les peines du monde à couvrir leurs frais courants. Les quantités actuellement en stock, du même ordre de grandeur qu’en 2006, sont nettement plus faibles qu’en moyenne pluriannuelle.

Le changement climatique semble donc être une réalité: les conditions météorologiques extrêmes augmentent en fréquence et en intensité. Les fluctuations climatiques de l’été 2007 ont provoqué sur de nombreuses plantes des symptômes de stress qui ont inhibé leur croissance et induit la formation des hampes florales. Ce phénomène était très net pour le chou frisé, le poireau, la pain-de-sucre, le chou chinois et d’autres légumes d’automne.

Le commerce a fait preuve de beaucoup de compréhension à l’égard de la production, compte tenu notamment du fait que l’approvisionnement était extrêmement difficile dans toute l’Europe. La croissance générale de 10 % annoncée pour les denrées alimentaires biologiques doit cependant être accueillie avec prudence. En effet, à cause de l’augmentation des prix, la croissance des chiffres d’affaires a été bien plus forte que celle des quantités. Il n’en reste pas moins que les signaux sont partout très positifs pour les produits bio, et les partenaires commerciaux le remarquent eux aussi: les budgets ambitieux déposés par le commerce de détail montrent que tout le monde s’attend à une poursuite de la croissance. Cette interprétation devrait être correcte, puisque les marchés européens et américains boument et qu’ils ont toujours des répercussions sur la Suisse et les consommateurs suisses. L’alimentation saine et durable se transforme donc en thème planétaire.

 
Nikolaus Bally
Product manager Fruits et Légumes
Bio Suisse

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité