Le but doit être zéro virgule zéro

La Commission de l’économie et des redevances (CER-CE) envoie en consultation la «Trajectoire de réduction Pesticides». Bio Suisse salue le fait qu’on passe enfin à l’acte: L’agriculture obtient un plan contraignant et le reste de l’économie est aussi pris à partie. Les consommateurs bio restent néanmoins plus rapides que la politique: zéro virgule zéro? c’est déjà possible en faisant ses achats.

(11.02.2020) 

La CER-CE prend au sérieux les préoccupations de la population. Elle envoie en consultation un projet qui veut avancer en matière de poisons environnementaux. Les pollutions dues aux pesticides doivent selon ce texte diminuer de 50 % d’ici 2027 par rapport à la période de référence 2012-2015. Et en plus de l’utilisation dans l’agriculture, l’utilisation de tous les biocides par les pouvoirs publics et le secteur privé sera aussi réglementée plus sévèrement. Et la Confédération prend aussi enfin en main ce qui est depuis longtemps la norme dans l’UE: Elle doit recenser elle-même les données sur l’utilisation des pesticides et des biocides.

Bio Suisse salue le fait que le problème des pesticides soit enfin abordé de manière plus offensive grâce à la pression exercée par des initiatives populaires. La Fédération suisse des paysannes et paysans bio aimerait cependant que la Confédération ait le courage d’aller encore plus loin: Au vu des résidus trouvés dans les denrées alimentaires, de la perte de biodiversité, de la mort des insectes et de la pollution des eaux, «zéro virgule zéro» peut et doit être la seule réponse valable comme objectif à moyen terme. Et il faut qu’un encouragement plus fort du bio soit le véritable but de la future politique agricole 2022+.

Et, bonne nouvelle: Les consommatrices et les consommateurs n’ont jamais eu besoin d’attendre une décision politique: En donnant aux produits bio la préférence lors de leurs achats, ils soulagent d’ores et déjà l’homme, l’animal et l’environnement des influences néfastes des pesticides de synthèse.

Pour en savoir davantage

Initiative parlamentaire «Réduire le risque de l'utilisation de pesticides» (site de L'Assemblée fédérale)

 

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité