Lait bio: Les fluctuations du marché vont augmenter

(06.01.2009) 

L’année 2008 aura été un bon millésime pour le lait bio. Par rapport à la même période de l’année précédente, l’augmentation de la quantité de lait bio valorisé comme tel a progressé d’un impressionnant 14 % entre janvier et septembre – et cela malgré que les filières de transformation aient parfois été encombrées par les très grandes quantités de lait conventionnel mises sur le marché. C’est le fromage à base de lait d’ensilage – dont la plus grande partie est exportée – qui peut s’enorgueillir de la plus forte croissance. À part le séré, tous les produits laitiers frais et de longue conservation ont progressé. Tous les chiffres ne sont pas encore connus, mais on peut s’attendre à une nette progression globale pour 2008 par rapport à 2007.

es turbulences qui secouent actuellement l’ensemble du marché du lait touchent aussi le marché du lait bio. L’augmentation de la production a mis les prix sous pression, et cette pression existe bien sûr aussi pour le lait bio. Une question se pose pour l’avenir proche: jusqu’où la différence de prix entre les produits laitiers biologiques et conventionnels peut-elle augmenter dans les magasins sans faire baisser les quantités vendues?

Le marché subit en outre en ce moment la pression négative de facteurs sur lesquels les producteurs et les transformateurs de lait bio n’ont aucune influence, comme par exemple la récession annoncée et les fluctuations des taux de change. L’influence de ces facteurs devrait toutefois être moins forte sur le marché intérieur que sur les exportations, secteur où les luttes des prix sont d’ores et déjà devenues nettement plus dures. Malgré ces difficultés conjoncturelles, Bio Suisse ne s’attend pas à un effondrement de la consommation de lait bio en 2009. En suivant la philosophie du «Moins est Plus», de plus en plus de consommateurs recherchent des produits de qualité – une tendance qui peut résister aux crises. 2008 avait bien commencé pour le lait, mais seul l’avenir dira comment 2009 sera. Le bio reste néanmoins une tendance générale, et les chances restent à priori bonnes pour les producteurs et transformateurs de lait bio.

Vers la page sur le marché du lait

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité