La pression des agriculteurs a eu de l'effet: le Guatemala supprime la "Loi Monsanto"

(08.09.2014) 

Après des manifestations nombreuses et pénibles à vivre organisées par les paysans, le Congrès guatémaltèque a été amené à supprimer la loi concernant les brevets sur les semences, appelée aussi "Loi Monsanto". Cette décision a été prise le 4 septembre dernier par 117 des 158 députés. Cette loi venait d'être mise en vigueur en juin; elle obligeait les paysans a acheter chaque année de la semence brevetée d'entreprises comme Monsanto par exemple. La loi en question était une condition à la mise en vigueur de l'accord de libre-échange entre les Etats d'Amérique centrale, de la République Dominicaine et des USA.

(SDA, LID, RS; trad. MC)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité