Manque de fourrages en raison de la sécheresse : que faire ?

Beaucoup de fermes commencent à manquer de fourrages à cause de la sécheresse inhabituellement longue. Les ferme bio concernées doivent si possible acheter des fourrages bio. Bio Suisse a pris les dispositions suivantes:

Pour inciter les fermes Bourgeon à acheter le plus possible de fourrages de base bio, ces fermes peuvent acheter jusqu’à fin 2018 plus de 10 % de fourrage Bio-UE sans autorisation exceptionnelle. La disposition selon laquelle les ruminants doivent manger au moins 90 % de fourrages Bourgeon est temporairement abrogée.

(16.08.2018) 

Achats de fourrages non bio
En cas de pertes avérées de récoltes de fourrages à cause des conditions météorologiques extraordinaires, les fermes bio peuvent demander à leur organisme de contrôle bio une autorisation exceptionnelle pour l’achat de fourrages de base conventionnels, pour autant qu’il n’y ait pas de fourrages bio (suisses) à disposition. Les fourrages manquants ne peuvent être remplacés que par des fourrages de la même catégorie. Les conditions figurent dans les formulaires correspondants des organismes de contrôle.

Dispositions cantonales
Les mesures immédiates décidées par les services cantonaux de l’agriculture sont aussi valables pour les fermes bio. Entre autres, ces cantons permettent de corriger les achats extraordinaires de fourrages de base dans le bilan de fumure et des fourrages; les dispositions SRPA sont provisoirement assouplies, et les proportions de fourrages issus des prairies et des pâturages pour le programme PLVH ne doivent plus être respectées.

Dispositions de Bio Suisse dès le 01.01.2019
Les autorisations exceptionnelles pour les achats de fourrages conventionnels seront de nouveau plus restrictives depuis le 01.01.2019. Depuis cette date, il faudra acheter en priorité des fourrages de base Bio-UE, et, seulement s’il n’y en a plus, des fourrages de base conventionnels. La modification correspondante du règlement est actuellement en procédure de consultation:
Modification du règlement concerné (Site internet de Bio Suisse)

Astuces pour faire face à la pénurie de fourrages
(de Bio Suisse et du FiBL)

  • La Bourse Bio permet de publier simplement et gratuitement des offres et des annonces de fourrages => www.boursebio.ch
  • Utiliser le maïs-grain comme maïs plante entière. Si le maïs-grain a souffert de la sécheresse, sa part d’épis et de grains est de toute façon limitée, cela peut donc être intéressant de le valoriser en plante entière. Attention, du maïs très sec pourrait donner un ensilage qui chauffe. Il s’agira d’utiliser des additifs d’ensilage autorisés en bio et mentionnés dans la Liste des intrants pour prévenir ce problème. =>  Liste des intrants (boutique du FiBL)
  • Toutes les fermes bio, même les fermes bio sans bétail, devraient semer des cultures dérobées à la place des engrais verts.
  • Dans certains cas, il peut être judicieux de "transformer" des génisses d’engraissement en vaches-mères ; car on va manquer de vaches-mères et de génisses d’engraissement en 2019. Et des génisses portantes peuvent être affouragées avec du fourrage de moindre qualité.
  • Si du fourrage de base doit être acheté, effectuer des commandes groupées pour faciliter les transports, les livraisons et influencer positivement le prix d’achat.
    => Adresses des marchands de fourrage bio certifiés  (Sur ce site internet)

Pour en savoir davantage
Fourrages grossiers (Rubrique "Marché")
Manque de fourrages à cause de la sécheresse: que faire s’il n’y a pas de fourrages bio disponibles? (Sur ce site internet; nouvelle du 07.08.2018)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité