FiBL Suisse: nouvelle direction, nouveau cap!

L’Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL entre dans une nouvelle phase : le 1er avril 2020, Knut Schmidtke, Marc Schärer et Lucius Tamm ont repris ensemble la direction du FiBL Suisse.

(02.04.2020) 

Le FiBL Suisse relève les défis avoués à la recherche et à la vulgarisation en agriculture biologique avec une nouvelle direction renforcée. Depuis le 1er avril 2020, Knut Schmidtke, Marc Schärer et Lucius Tamm ont conjugué leurs compétences pour codiriger l’institut.

Une recherche d’excellence et le transfert de connaissances en agriculture biologique et durable, telles sont les principales missions et compétences du FiBL. La nouvelle direction axe le travail du FiBL sur les défis majeurs de l’avenir afin de :

  1. Améliorer la productivité et la qualité des produits, et créer toujours plus de valeur en agriculture biologique.
  2. Réduire l’impact de l’agriculture sur le climat, développer des stratégies d’adaptation au changement climatique et les mettre en œuvre rapidement.
  3. Élaborer de nouvelles stratégies visant à augmenter la biodiversité dans l’agriculture et les mettre en pratique à large échelle.
  4. Contribuer au débat public sur le type et l’ampleur de l’élevage, ce qui implique de faire évoluer la détention des animaux de rente en ce qui concerne les bases fourragères régionales et les systèmes d’élevage respectueux des animaux.
  5. Optimiser l’agriculture biologique en utilisant de nouveaux procédés biologiques et les technologies numériques, pour que celle-ci crée durablement de la valeur et ne cesse d’être innovante.

Avant sa prise de fonction au FiBL, Knut Schmidtke était, depuis 2003, professeur en agriculture biologique et, depuis 2015, également vice-recteur pour la recherche et le développement à l’École supérieure de technique et d’économie (HTW) à Dresde. Titulaire d’un doctorat en sciences agronomiques, il a d’abord travaillé aux universités de Giessen et de Göttingen. Après plusieurs chaires de professeur invité à Vienne et à Sapporo, au Japon, Knut Schmidtke a occupé le poste de professeur à Dresde. Dans un processus largement partagé, le chercheur de 57 ans a été nommé Directeur pour la recherche, la vulgarisation & l’innovation par le conseil de fondation du FiBL, sur recommandation de la commission de nomination. En outre, il prend la présidence du conseil d’administration du FiBL Suisse.

Marc Schärer dirige les finances et la comptabilité du FiBL depuis août 2017. Titulaire d’un Master of Advanced Studies (MAS) en Risk Management, le gestionnaire d’entreprise (HES) de 38 ans a travaillé dans le domaine de l’audit avant d’occuper pendant plusieurs années une fonction de dirigeant en contrôle de gestion dans l’administration publique. Marc Schärer a été nommé Directeur pour les finances & l’administration par le conseil de fondation du FiBL.

Lucius Tamm est chercheur au FiBL depuis 1994; il a en outre occupé des fonctions dirigeantes et rejoint le conseil d’administration en 1999. Âgé de 57 ans, il est le chef du Département des sciences des plantes et faisait office de directeur adjoint depuis 2017. Lucius Tamm a été nommé Directeur pour la coopération par le conseil de fondation du FiBL; dans le cadre de sa fonction, il développera le réseau national et international déjà solide du FiBL Suisse. Parallèlement, il continuera à diriger le Département des sciences des plantes.

Beate Huber, quant à elle, travaille depuis 2002 au FiBL; en 2009, elle a été nommée au conseil d’administration en tant que cheffe du Département de la coopération internationale; en outre, depuis 2017, elle occupait également le poste de directrice adjointe. Elle soutiendra la direction dans tout ce qui a trait à la culture d’entreprise.

La nouvelle direction a succédé à Urs Niggli le 1er avril 2020 à la tête du FiBL Suisse. Rappelons que sous son égide, dès 1990, le FiBL est devenu l’un des principaux instituts de recherche à l’échelle mondiale, avec un effectif de 280 collaboratrices et collaborateurs répartis sur ses divers sites en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en France et à Bruxelles. En tant que président des comités du FiBL Europe, du FiBL Allemagne et du FiBL Autriche, Urs Niggli continuera à apporter un soutien actif au FiBL.

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité