Déposez maintenant les projets pour les grandes cultures Bourgeon

Bio Suisse continuera en 2021 de soutenir de nouveaux projets pour le développement des grandes cultures biologiques suisses.

(21.10.2019) 

Les contributions versées pour les grandes cultures bio par les agriculteurs Bourgeon ont de nouveau permis en 2019 de soutenir différents projets pour le développement des grandes cultures biologique suisses. Un soutien financier a ainsi été octroyé à des projets pour le chanvre alimentaire, l’amarante, la betterave sucrière et le travail respectueux du sol, mais aussi pour des essais de variétés de pomme de terre, de maïs et de blé.

Or c’est déjà le moment de penser à déposer pour 2021 les demandes pour de nouveaux projets ou pour des projets complémentaires. La croissance des surfaces des terres ouvertes Bourgeon permet d’avoir à disposition pour 2021 environ 290'000 francs pour ces projets qui visent le développement des grandes cultures biologiques suisses. Les Contributions pour les Grandes Cultures Bourgeon (CGCB) permettent en effet de continuer de financer des projets en cours ainsi que d’en soutenir de nouveaux. On recherche en particulier des projets en relation avec la nouvelle directive de Bio Suisse pour «seulement des fourrages suisses pour les ruminants». On cherche donc par exemple des projets pour la féverole, le pois protéagineux, le lupin, le soja, le trèfle, la luzerne ainsi que pour d’autres cultures dites de niche.

Critères pour les projets pour les grandes cultures
Les demandes pour les projets devant être soutenus à partir de 2021 seront évaluées selon les critères suivants:

  • Importance de la surface pour l’agriculture biologique ou potentielle augmentation de la surface en agriculture biologique
  • Recherches nécessaires sur des défis en grandes cultures
  • Forte demande du marché et potentiel commercial important
  • Importance pour la diversification des rotations culturales
  • Effet positif pour l’image de l’agriculture biologique (nouveaux créneaux)
  • Innovation (agrodiversité)

Une demande pour une durée d’au maximum quatre ans peut être déposée une fois pour chaque projet. Les propositions de projet sont jugées et évaluées par le Groupe spécialisé (GS) Grandes cultures. La proposition du GS est ensuite soumise à la Commission du Savoir (CS) de Bio Suisse, qui est directement subordonnée au Comité et qui décide quels projets seront soutenus. Cette décision est ensuite communiquée.

Collaboration avec la vulgarisation et la recherche
Les projets pour les grandes cultures doivent posséder un caractère scientifique, et les connaissances qu’ils permettent d’acquérir doivent ensuite être mises à disposition des producteurs Bourgeon à l’occasion de visites de cultures ou par des publications dans les médias spécialisés. Tout cela fait qu’une collaboration avec un institut de recherche ou un service cantonal de vulgarisation présente de nombreux avantages. Les projets consacrés exclusivement à la promotion des ventes ou à des investissements pour des machines ne sont pas financés.
Les contributions aux projets sont versées une fois par année après réception et adoption d’un rapport intermédiaire ou final suivant les cas.

Les «projets CGCB» doivent être déposés jusqu’au 14 février 2020
Les demandes de projets CGCB doivent être déposées en utilisant le formulaire ad hoc disponible en ligne. Les demandes doivent être déposées à Bio Suisse au plus tard le 14 février 2020. La Commission du Savoir de Bio Suisse décidera en mai 2020 quels projets seront soutenus en 2021.

Formulaire de dépôt de projet (site internet de Bio Suisse)

En cas de questions, veuillez contacter Fatos Brunner (encadré à droite).

FB

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité