Bio Suisse: Prix d’encouragement pour maïs doux de Sativa

(19.11.2009) 

Sativa Rheinau AG reçoit le 4ème Prix d’encouragement de Bio Suisse. Cette entreprise qui produit des semences et des plants biologiques a développé la première variété stable de maïs doux au monde. Les agriculteurs, maraîchers et jardiniers bio pourront donc en remultiplier eux-mêmes les semences, et ainsi ne plus dépendre des quelques rares sélectionneurs de maïs doux encore en activité dans le monde. Évidemment non-transgéniques, ces nouvelles semences contribuent à la biodiversité agricole et générale.

L’histoire du maïs doux est encore jeune en Europe, mais ce légume est toujours plus apprécié. Il n’y a dans le monde que quelques rares sélectionneurs de maïs doux, qui se trouvent en Australie et avant tout aux USA, où on trouve surtout Monsanto et Syngenta. La séparation avec les OGM n’y est pas très nette. En plus de la concentration des sélectionneurs eux-mêmes, c’est quasiment toute la production des semences de maïs doux qui se fait pour le monde entier dans une seule et même vallée de l’Idaho, un État des USA. Les épis ou les boîtes de maïs doux vendus au marché ou dans les supermarchés en Allemagne, en France ou en Suisse sont donc presque tous issus de semences produites dans cette unique vallée de l’Idaho.

Enfin des variétés stables

Voilà pourquoi Sativa Rheinau AG a décidé de développer pour l’agriculture biologique une sélection européenne et non transgénique du maïs doux. Le but est d’obtenir des variétés stables que les producteurs peuvent remultiplier eux-mêmes au lieu de devoir racheter les semences chaque année comme c’est le cas pour les variétés actuelles. Au cours de plusieurs années de travail de sélection, Sativa a cultivé des semences de 60 variétés dites hybrides dans les conditions de l’agriculture biologique suisse pour éliminer les variétés contaminées par des transgènes et celles qui ne convenaient pas. Voilà deux ans que les bonnes variétés de maïs doux, maintenant stabilisées, sont testées dans quelques fermes en Suisse et dans les pays limitrophes.

«Un travail de développement courageux et novateur»

Maya Graf, paysanne bio, conseillère nationale et présidente du jury, a souligné dans son panégyrique l’importance du «travail de développement courageux et novateur» de Sativa Rheinau AG, qui «contribue fortement à garantir l’indépendance de l’agriculture biologique, l’exclusion des OGM, la diversité des semences et donc la biodiversité générale». Il s’agit là – et pas seulement en prévision de l’Année de la Biodiversité décrétée par l’ONU – d’un immense service d’intérêt général. «Sativa aide ainsi l’agriculture biologique à rester possible», a conclu Maya Graf, «car sans semences bio pas de récoltes bio.»

Voir aussi:

www.sativa-rheinau.ch (en allemand)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité