Adieux après 30 ans à la direction du FiBL Suisse

Urs Niggli est à la tête du FiBL Suisse depuis 1990; à compter du 1er avril, il passera le flambeau à Knut Schmidtke, Lucius Tamm et Marc Schärer.

(02.04.2020) 

Sous la direction d’Urs Niggli, le FiBL est devenu une instance renommée de l’agriculture biologique et son effectif est passé de 20 à 280 collaboratrices et collaborateurs répartis sur divers sites en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en France et à Bruxelles. Le directeur sortant a largement contribué à la notoriété européenne et internationale du FiBL ainsi qu’au développement d’un solide réseau.

L’un des succès majeurs d’Urs Niggli réside dans la reconnaissance du travail du FiBL dans la sphère scientifique. Dans son interview du magazine allemand Ökologie & Landbau, il dit à cet égard: "Quand j’ai débuté, le FiBL avait la réputation de ne faire que de la recherche de complaisance pour l’agriculture biologique. On disait que les résultats ne résisteraient pas à un examen objectif, que le FiBL cherchait seulement à prouver que le bio est une bonne chose et que les éléments critiques étaient passés sous silence. En tant que scientifique, je ne pouvais évidemment pas accepter cela et j’ai donc adapté la structure interne de sorte à développer une forte compétence disciplinaire en créant des départements. Ces efforts ont été récompensés pour la première fois en 2002, lorsque nous avons pu publier les résultats de notre essai DOC dans la revue Science. Cela nous a catapultés dans les hautes sphères de la science."

En 2014, la qualification scientifique du FiBL a été confirmée par une équipe de chercheuses et de chercheurs européens de renom qui, pour le compte de l’Office fédéral suisse de l’agriculture (OFAG), ont examiné l’institut à la loupe dans le cadre d’une évaluation par des pairs.

Outre l’affirmation progressive du FiBL comme institut scientifique, le rapport à la pratique agricole a toujours été une préoccupation majeure pour Urs Niggli. Ainsi, la recherche transdisciplinaire et la recherche participative occupent une place importante au FiBL Suisse, tout comme le transfert rapide des nouvelles connaissances à la pratique, à travers la plateforme en ligne bioactualites.ch, des publications, des cours et des conseils personnalisés.

L’équipe du FiBL et le conseil de fondation remercient chaleureusement Urs Niggli pour ses inlassables efforts pour l’institut et l’évolution de l’agriculture biologique ! En tant que président des comités du FiBL Europe, du FiBL Allemagne et du FiBL Autriche, il continuera à s’engager pour la recherche en agriculture biologique, en travaillant sur des questions stratégiques.

Le symposium en honneur d’Urs Niggli a malheureusement dû être reporté en raison du coronavirus; il se tiendra dès que possible. À l’occasion des adieux d’Urs Niggli comme directeur du FiBL Suisse, une série d’articles ont été publiés; vous en trouverez une sélection ci-dessous.

Informations supplémentaires

«Ich mache natürlich weiter» (en allemand): Interview avec Urs Niggli dans le magazine Ökologie & Landbau (site web organic eprints)

Beitrag «Adieux après 30 ans comme directeur» dans le magazine Bioactualités: Bernard Lehmann et Felix Wehrle, deux compagnons de route d’Urs Niggli, jettent un regard rétrospectif sur son travail.

Interview «Ma vision est une agriculture durable sur le plan local et mondial» im Magazin Bioaktuell

Article paru dans le journal NZZ: «Der Schweizer Urs Niggli ist in der Bioforschung ein Star» (en allemand)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité