AD de Bio Suisse: Sélectionner seulement des variétés accessibles à tous

(16.04.2015) 

Lors de leur assemblée du printemps, les quelque 100 délégués de Bio Suisse ont accepté des modifications des directives pour la sélection végétale biologique. Ils ont aussi élu au Comité Christina de Raad Iseli, de La Sarraz VD, qui succède à Danielle Rouiller qui se retire fin avril.

Les délégués des organisations membres de Bio Suisse se sont rencontrés aujourd’hui à Olten pour leur Assemblée de printemps. Outre une élection pour compléter les rangs du Comité, ils avaient à débattre d’une modification des Principes et Objectifs du Cahier des charges en matière de droits d’exclusivité sur les variétés de plantes cultivées. Après une intense discussion, les délégués ont accepté les modifications proposées pour les directives sur la sélection végétale et la multiplication, donc désormais seules les variétés qui sont accessibles à tous les producteurs Bourgeon en Suisse sont autorisées dans les fermes Bourgeon.

Pour conclure cette AD printanière, Hans Rudolf Herren a présenté sa vision pour le changement de cap qui est nécessaire dans l’agriculture et les systèmes alimentaires mondiaux. Le lauréat du Prix mondial de l’alimentation et Président de la Fondation Biovision a attiré l’attention sur les problèmes sociétaux et économiques et montré des approches pour des solutions. Herren a entre autres exigé une augmentation des investissements dans le développement d’une agriculture réellement durable.

Communiqué de presse (site internet de Bio Suisse)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité