Bio Suisse se donne de nouvelles bases pour évaluer les importations de produits bio d’outre-mer

Les délégués de Bio Suisse se sont prononcés en faveur de la création d’une nouvelle base décisionnelle pour les importations de produits Bourgeon. Les nouvelles directives enteront en vigueur en 2020.

(17.04.2019) 

L’Assemblée des délégués des organisations membres de Bio Suisse s’est prononcée à une très forte majorité en faveur de la modification des directives pour les importations. Un catalogue de critères d’évaluation, qui doit être élaboré d’ici à la fin de l’année, sera intégré dans  le Cahier des charges. Ces nouvelles directives serviront à partir de 2020 de  base  pour l’évaluation et l’autorisation des produits importés qui peuvent avoir le label Bourgeon. Elles fourniront à la base de la Fédération davantage de codécision, elles apporteront davantage de systématique et de transparence dans l’autorisation des produits importés et contiendront de nouveaux critères de durabilité.

Cette modification du Cahier des charges fait suite à une demande reçue par Bio Suisse de pouvoir importer du vin Bourgeon d’outre-mer, demande qui avait suscité une forte résistance des producteurs Bourgeon de Suisse romande.

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité