Portraits d’apiculteurs

Sous le titre «Quand la finesse de nos sens dépasse les instruments de mesure», un article (275.1 KB) concernant les nouvelles apicultrices et nouveaux apiculteurs Bourgeon a été publié dans le Bioactualités 2|2017. Vous trouvez ici les portraits d’apiculteurs mentionnés dans l’article.

L’apiculteur Roman Erni

Élève un peu plus de 120 colonies à différents endroits, p. ex. dans la région autour de Heimenhausen BE ou dans celle qui englobe Reiden LU et Dagmarsellen LU.

Pourquoi vous êtes-vous reconverti au Bourgeon?
«J’ai toujours trouvé important d’avoir mon propre cycle de la cire. Pour le traitement contre la varroase je n’ai de toute façon jamais rien utilisé d’autre que de l’acide oxalique ou formique. Le pas à franchir pour arriver au Bourgeon n’a pas été grand pour moi.»

Décrivez-nous votre miel…«Notre miel de fleurs de montagne, avec sa grande proportion de Rose des Alpes, est aimable et très clair, donc entre blanc et jaune, et il est finement cristallin, ce qui signifie qu’il est crémeux ou légèrement cristallisé. Ce n’est qu’un de nos nombreux miels.»

www.paronihonig.ch

L’apiculteur René Fankhauser

Élève actuellement douze colonies sur le domaine bio Ittental à Magden AG et trois dans sa propre ferme Erlenhof à Therwil BL.

Pourquoi vous êtes-vous reconverti au Bourgeon?
«Je suis convaincu que la préservation des ressources naturelles est le meilleur moyen de préserver la diversité naturelle. Pour moi, cela fait partie de la qualité de vie.»

Décrivez-nous votre miel…
«Mon miel de printemps et tout doré, finement cristallisé, il sent fortement les fleurs, et son goût est fruité avec une note légèrement amère. Les cristaux sont nettement reconnaissables sur la langue jusqu’à ce qu’ils fondent. Tendrement fondant sur la langue. Son parfum est tendrement aromatique et doux tandis que son goût est puissant et boisé avec une douceur finement arrondie.»

L’apicultrice Sandra Fliri

Élève six colonies à Bergün GR.

Pourquoi vous êtes-vous reconvertie au Bourgeon?
«J’ai toujours pratiqué comme ça parce que le Cahier des charges de Bio Suisse l’exige. Je n’ai rien dû changer pour la reconversion. Je suis convaincue du Bourgeon parce qu’il est important pour nous personnellement. Notre famille mange bio et je trouve que tous les animaux devraient être élevés naturellement et conformément aux besoins caractéristiques de leur espèce.»

Décrivez-nous votre miel…
«Mon miel est un miel de montagne fin et naturel de couleur jaune. Il est crémeux et tartinable sans que je doive le brasser après l’extraction.»

L’apicultrice Vreni Läng

Élève normalement entre dix et douze colonies à Münchenstein BL sur l’Obergruth et sept colonies sur le domaine agricole Andlau à Arlesheim BL.

Pourquoi vous êtes-vous reconvertie au Bourgeon?
«Ma principale motivation est la préservation et la guérison de la nature avec toute sa flore et sa faune. J’aimerais être un modèle pour les jeunes et contribuer à ce que les prochaines générations qui vivront sur notre planète aient encore accès à des bases vitales saines.»

Décrivez-nous votre miel…
«Mon miel est fin, équilibré, a une couleur d’un jaune d’or moyen et une consistance ferme. En fait il est entre crémeux et ferme.»

Vers le haut

L’entreprise apicole Mayr

Élève pendant la saison apicole environ 200 colonies à différents endroits en Thurgovie, dans les montagnes des Grisons et au Tessin.

Pourquoi vous êtes-vous reconverti au Bourgeon?
«Le Bourgeon est une norme élevée et reconnue et qui mentionne toujours si un produit est suisse ou étranger. La reconnaissance par Bio Suisse comporte à l’évidence des aspects promotionnels et offre une prestation professionnelle. La reconversion à la norme Bourgeon est pour nous une preuve de notre contribution au mouvement bio. Nous aimons la nature et nous voulons y sensibiliser les gens.»

Décrivez-nous votre miel…
«Nous avons un miel de Thurgovie clair, crémeux et doux, un miel des montagne grisonnes plutôt liquide, puissant, sombre et très aromatique ainsi qu’un miel du Tessin jaune clair, fraîchement amer et relativement liquide.»

www.biobeautybiene.ch

L’entreprise apicole Villiger-Meier

Élève en moyenne 60 à 80 colonies réparties entre le bas de la vallée de l’Aar et la vallée de la Surb dans le canton d’Argovie.

Pourquoi vous êtes-vous reconverti au Bourgeon?
«Parce que le label Bourgeon est à mon avis prédestiné pour l’apiculture puisque les abeilles sont emblématiques de la grande biodiversité de notre flore et responsables de certains rendements de l’agriculture.»

Décrivez-nous votre miel…
«Notre miel de fleurs est finement crémeux et tendrement fondant. Il n’y a pas de cristaux reconnaissables en bouche et il a un goût très fin et fruité. Le miel d’été est différent d’année en année et de lieu en lieu. Il peut aller de très puissant avec des arômes marqués de noix ou de bois jusqu’à trop floral. Il est crémeux, tendrement fondant et peut être de jaune d’or à brun foncé selon la proportion de miel de forêt.»

www.cremehonig.ch

 

(Dernière modification: 21.03.2017)

Dernière actualisation de cette page: 17.02.2017

Publicité