Cultures associées

Une grande part des matières protéiques se trouvant dans les aliments fourragers bio est importée. En Suisse, la production de soja fourrager bio n’est pas rentable. Pour améliorer la situation, il est possible de développer la culture de légumineuses à graines indigènes. En les associant avec des céréales, on diminue fortement les risques de verse et on a des champs propres à la récolte. De 2009 à 2015, 38 essais pratiques de cultures associées ont été effectués en Suisse. Le rapport qui suit résume tous les résultats.
Amélioration de l’approvisionnement en protéines indigènes avec des cultures associées (1.1 MB) (Recherche Agronomique Suisse 6 2015, pages 508-515)
Ces essais ont été soutenus entre autre par Bio Suisse et par la Migros.

Publicité