Viticulture 

Arboriculture

En plus des grands investissements pour la plantation des vergers et d’une période sans récolte relativement longue, les arbres fruitiers et leurs fruits sont exposés du printemps à l’automne à de nombreux ravageurs et maladies, sans compter que, dans les cultures pérennes, les erreurs agricoles peuvent se répercuter pendant des années. En plus, cette production est soumise à de très hautes exigences de qualité.

Par rapport à l’arboriculture conventionnelle, les strictes limitations sur le plan des intrants exposent les producteurs bio à de plus grands risques et défis. Les grands progrès réalisés ces dernières années dans les domaines des variétés, des intrants et des machines ont néanmoins permis d’améliorer considérablement la sécurité des rendements de l’arboriculture biologique. Sans compter que l’environnement économique, caractérisé par une demande soutenue et par des prix équitables pour les producteurs, est favorable à l’arboriculture bio.

Dernière actualisation de cette page: 04.03.2010

Publicité