La tavelure et les taches de suie du pommier : recommandations de traitements

Dans le monde entier, la tavelure et les taches de suie provoquent les problèmes phytosanitaires les plus importants dans la production de pommes bio. L’assortiment sans cesse croissant de variétés résistantes à la tavelure permet d’économiser une grande partie des traitements contre cette maladie. Par contre, toutes les variétés tardives sont plus ou moins sensibles aux taches de suie. Depuis de nombreuses années, les différents essais pratiques ont permis d’optimiser les conseils phytosanitaires.

(18.05.2017)
Suite aux différents épisodes pluvieux de la semaine passée et ceux annoncés pour ces prochains jours, de gros risques de contamination de tavelure et d'oïdium y sont associés. Avec les températures élevées actuelles, cela engendre une évolution rapide des spores et une prévision de nouveaux risques assez importants. Associez donc votre lutte anti-tavelure à celle anti-oïdium.
Pour plus d’informations, veuillez lire les recommandations suivantes.

Recommandations de traitement

En préventif

  • Cuivre (100-150 g de Cu métal/ha) seul, ou
  • Cuivre (100 - 150 g de Cu métal/ha) et soufre mouillable (3 kg/ha), ou
  • Myco-Sin (8 kg/ha)

Effet stop

Jusqu’à maximum 12-24 h après la pluie:

  • Armicarb (4.8 kg/ha), ou
  • Vitisan (5 kg/ha) + soufre mouillable Stulln (3.2 kg/ha), ou
  • Curatio (18-25 L/ha), maximum 24h après l’infection pour des températures moyennes entre 12-13°C

Le soufre est moins efficace par températures basses.

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisée ultérieurement.

Dernière actualisation de cette page: -

Publicité